Le Premier Niveau

 

A ce niveau s’élevait la caserne des officiers [1] , il n’en reste que la partie basse, (la chapelle et la crypte) et sous la dalle de la cour d’honneur, les réserves à vivre. Le clocheton, copie d’architecture romane, construit en 1930 est la partie la plus récente du château.

Le chemin de ronde est bordé de magnifiques balustres en fer forgé catalan. Le minerai extrait du Canigou et travaillé selon le procédé de la forge catalane avait la réputation d’être très malléable et de très peu rouiller. Après 3 siècles d’existence et jamais de peinture, il est en effet resté dans un état exceptionnel….

La construction de la muraille avec la pierre que l’on trouve sur place contient beaucoup de marbre rose, abondant dans le massif calcaire de Belloc où est adossé la château. Le haut de cette muraille est lui en briques, car dans ce matériau tendre la balle ennemie va s’écraser et non pas ricocher, offrant ainsi une meilleure protection aux soldats postés aux meurtrières.

Les échauguettes [2] (postes de garde en saillie sur la forteresse) sont placée à chaque pointe de la construction limitant ainsi les angles morts. D’un simple coup d’œil on passe de la vallée de Prades à celle de Vernet, ou bien encore de la Cerdagne à la vue sur la cité tout en bas.