Le Souterrain des 1000 Marches

Au XIX ème s. sous Napoléon III on pense toujours à la guerre et on décide de moderniser la forteresse lui ajoutant trois bastions casematés, avec, autrefois, un canon pointé dans chacune des vallées. Entre la cité de Villefranche de Conflent et le château fort, on, installera à la même époque une batterie intermédiaire et on reliera le tout par un escalier souterrain.

[7] Ce magnifique souterrain avec ses marches de marbre rose et sa voûte de pierres taillées descend jusqu’à ,la cité sur une dénivellation de 180m. On le surnomme souterrain des mille marches en faisant allusion au nombre de marches de cet édifice.

Aujourd’hui que le château dans le calme de sa hauteur n’est plus qu’un havre de paix on peut admirer en toute sérénité les vallées environnantes et face à lui le majestueux Canigou.